Actualité

myrollerderby.com

Les Come on Bear, ou l'aventure internationale

17 mars 2018
par My Roller Derby
Elles partent défier le Ragnarök en Islande!

 Les Come on Bear, ou l’aventure internationale

A song of ice and fire

 Le 14 avril 2018, un groupe de farouches joueuses a prévu de s’envoler pour des terres perdues entre glace et lave, isolées dans un océan hostile, et peuplées de virulentes guerrières vikings… Les Come on Bear s’apprêtent à affronter le Ragnarök ! Cette équipe éphémère, basée sur le concept des Unnamed Bitches, a une vocation internationale : elle ne se forme que pour combiner roller derby et vacances à l’étranger !

Bien sûr, les Come on Bear, c’est un nom à jeu de mots. Si la France s’exporte, son fromage aussi ! Si si, il suffit de le dire sans articuler, avec un accent exécrable. Voilà, tu l’as ?

Pimpantes dans leurs maillots élaborés pour l’occasion, sponsorisées par CT, les voilà prêtes à conquérir le monde ! Après Montréal, leur nouvel objectif, c’est l’Islande. La bonne nouvelle pour toi, c’est qu’il reste encore des places sur le roster… Mais très peu ! Niveau N1 ou N2 ? Quelques jours à tuer autour du 14 avril prochain ? Curieuse d’être hébergée par des Islandaises, des vraies ? Une envie de terre sauvage, de challenge, de viking ? Alors viens ! On emmène aussi avec nous tout coach, line up, referee, NSO ou groupie qui aurait des envies de Blue Lagoon.

Encore hésitant.e ? Alors voici un petit résumé de notre dernier voyage !

 

Tabarnak ! Les maudits français sont là.

Prenez une poignée de Paris Roller Girls, et une dose d’Amazones d’Aix-en-Provence, ajoutez quelques pincées de Bouchères Parisiennes, puis une noisette d’expatriées à Montréal ; enfin, saupoudrez de quelques montagnardes de type Chambér’Hyènes et Brütales Deluxe… Et paf ! Vous voilà avec une équipe du tonnerre. 

Le cinq août 2017, c’est le grand jour : on se sent comme des grandes, on est dans une salle gigantesque, l’Arena St-Louis dans laquelle se sont joués des matches grandioses… Les québécoises chuchotent que nous sommes « corpulentes », et nous savons apprécier ce doux compliment.

 

Match n°1 : Come on Bear VS Les Filles du Roi (Montréal)

Le Montréal Roller Derby compte trois équipes locales : Les Contrabanditas, Les Filles du Roi et La Racaille, ainsi que deux équipes de voyage : The New Skids on the Block et Les Sexpos de Montréal, et une équipe de développement, la Smash Squad. Bon, on ne pouvait pas toutes les jouer (ce n’est pas à défaut de le vouloir), alors nous nous sommes contentées d’affronter Les Filles du Roi ! Avec leurs beaux uniformes violet et or, cette équipe rend hommage aux « Filles du Roy » du XVIIème siècle, de jeunes pupilles du Roi envoyées en Nouvelle-France pour s'y marier, y fonder un foyer et établir une famille afin de participer à la colonisation du territoire.

Un match haletant, passionnant et, surtout, un démarrage en trombe pour cette soirée franco-québécoise ! Half time : les maudites françaises prennent l’avantage, le score est de 65 à 100 !

 Les Ourses, pas peu fières, finissent par s’imposer 219  à 131. Une belle victoire !

 

 

Match n°2 : Come on Bear VS Les Bûches (Joueuses du Québec et de l’Ontario)

Equipe indépendante regroupant des joueuses issues du Québec et de l’Ontario, les Bûches se targuent de n’avoir perdu aucun match, et arborent fièrement, en guise de totem, une « tranche d’arbre » qui en dit long sur leur délicatesse ! Et en effet, avec elles, c’est une autre histoire…

Les Ourses aux relents fromagers s’inclinent 235 à 178, et ont encore des étoiles plein les yeux d’avoir joué contre une équipe à la fois talentueuse et sympathique… Parce qu’on ne vous dit pas tout : bières (pour certaines, il n’en faut pas plus), paysages, parcs d’attractions, logement chez l’habitant, joutes d’accent franco-québécois, poutine à gogo… On repart avec tout un tas de nouvelles copines, et des souvenirs plein la tête… Et le cœur.

On remercie encore chaleureusement les joueuses, coaches et arbitres pour leur accueil… Et promis, on fomente un match retour pour un de ces quatre.

 

 

Alors, il part à quel heure ton avion de glace et de feu ?

 

 

Satan’s Pony #76  

Les Chambér’Hyènes / Les Amazones d’Aix-en-Provence / Les Come on Bear

Contact facebook, si intéressée par l’aventure Islandaise : Myriam Pony.

 

 

 

 

Vos commentaires

Retour