Actualité

myrollerderby.com

Résumé N2 Zone 6 Plateau 1

19 nov. 2018
par Green Bergen
Résumé des matchs du premier plateau de la Zone 6 Sud

Nouvelle saison sportive, nouvelle édition des Championnats de France de Roller Derby, nouvelles zones de N2. La saison 2018 – 2019 voit le retour de la zone Sud aka la zone Méditerranée telle qu’elle était dessinée sur la première édition du Championnat.  La zone se compose de 6 équipes, plus motivées les unes que les autres à en découdre cette saison. D’ouest en est on retrouve:

-          Les Coccyx Lexis de Perpignan

-          Les Head Hunters de Narbonne

-          Les Bones Breakers de Nîmes

-          Les Rabbit Skulls d’Avignon

-          Les Amazones d’Aix en Provence

-          Les Baywitch Project de Nice

 

Six belles équipes réunies le week-end du 27 et 28 octobre pour la première étape de ce Championnat de France. Sans équipe hôte pour cette première étape il y a encore quelques semaines, c’est avec beaucoup de plaisir et de reconnaissance que les équipes investissent ce week-end-là le gymnase de Bédarrides, suite à l’association in extremis des Cherry Blood et des Rabbit Skulls pour héberger l’étape. Une belle organisation à laquelle il ne manquera, durant tout le week-end, que le soleil pour la qualifier d’exceptionnelle.

 Samedi, il est 11h, la pluie tombe dehors, il est temps d’investir le track et d’inaugurer cette nouvelle saison de Championnat! Les deux premières équipes à s’affronter sont les Amazones et les Bones Breakers. Les deux équipes se connaissent bien, elles se rencontrent tous les ans lors des championnats ou sur des matchs amicaux. Et si les Bones Breakers ont remporté les deux derniers matchs opposants les deux équipes, rappelons qu’elles s’étaient inclinées sur le sol de Bédarrides face aux Amazones en 2016. Les jeux ne sont pas faits donc! Si chez les Bones Breakers le roster est sans surprise comparé aux saisons précédentes, il y a quelques nouveaux visages chez les Amazones qui pourraient bien changer la donne. Le début du match est sifflé et les Bones Breakers prennent rapidement l’avantage de la partie. L’expérience des joueuses nîmoises qui subissent peu de turn-over années après années, leur permettent de pouvoir compter sur une solide défense et de faire preuve d’une belle cohésion de jeu. En face l’attaque aixoise est rude, les jammeuses et notamment Rebecca Tastrof et Dark Panther sont puissantes et incisives. Malheureusement la défense nîmoise vient affaiblir petit à petit la fureur aixoise. Les Amazones se battront avec opiniâtreté jusqu’au bout, mais après une mi-temps sifflée sur un score de 219 à 37, elles s’inclinent 425 à 57 face aux Nîmoises.

 Les équipes laissent rapidement le track à nos deux nouvelles adversaires de la journée: les Rabbit Skulls, à domicile, et les Coccyx Lexis qui font leur grand retour cette année dans cette compétition du Championnat de France. On voit rapidement que les Rabbits ont une grosse rotation de jammeuses, et une belle complémentarité attaque/défense. Dans le camp adverse on ne note la présence que de deux jammeuses principales, Bonnie Bomb Ass que l’on voit évoluer depuis 4 ans en championnat aux côtés des Coccyx et Xynthia qui vient d’être transférée chez les perpignanaises après quelques saisons chez les copines de Castres. Les jammeuses sont impressionnantes des deux côtés et si les Rabbits s’en sortent très bien en défense également, l’équipe de Perpignan, avec pas mal de sang neuf cette saison dans ses rangs a un peu plus de mal à étanchéifier ses murs de blocage. C’est donc à la faveur des Avignonaises que le match prend sa direction. Les Coccyx parviennent assez bien à coller au score sans trop se laisser distancer en première période mais les Lapines déploient bien leur jeu et parviendront à prendre l’avantage et à creuser l’écart dans la seconde période. Score finale 300 à 81.

 Une bonne heure et demie de pause pour le public comme pour les officiels qui ont bien mérité un peu de répit après avoir enchainé ces deux premiers matchs, et nous revoilà en bord de track pour regarder s’affronter les Head Hunters de Narbonne et le Baywitch Project de Nice. Les deux équipes sont puissantes et ont un jeu plutôt musclé, on se dit que ce match s’annonce électrique. Chez les Baywitch, pas mal de turn over depuis la saison dernière, plusieurs piliers des saisons précédentes ne skatent pas en rouge et noir ce week end, affaire à suivre. Chez les Head Hunters un effectif assez similaire à la saison passée mais l’arrivée de deux nouvelles jammeuses dans le clan narbonnais: le retour après moults expériences derbystiques de Culotte et l’arrivée dans les rangs de la Montpelliéraine Chaffouin. Les premiers jams démarrent très très très fort!!! Le pack va vite, les jammeuses sortent tout à tour, les jams sont courts et l’écart de point se marque difficilement. On se dit rapidement que si le rythme se maintient ainsi, cela pourrait tourner au désavantage des Nicoises qui ne tournent que sur deux jammeuses. Le jeu se pose petit à petit laissant l’avantage aux Narbonnaises mais les Niçoises sont proches, très proches et collent au score de façon admirable. A la mi-temps les Head Hunters sont en tête (120 à 77), elles ne la quitteront pas jusqu’au bout de la partie malgré le beau travail niçois. Les Narbonnaises l’emportent 224 à 157.

 Deuxième journée, mêmes équipes, même gymnase et ce sont les Head Hunters que nous retrouvons ce matin face aux Coccyx Lexis. Les deux équipes ont déjà joué la veille et la fatigue parmi les joueuses peut faire la différence par rapport à la première journée de compétition. Les Head Hunters semblent avoir une jammeuse de moins sur ce nouveau match, tandis que l’effectif perpignanais est stable. Les premiers jams débutent et les Narbonnaises prennent lentement l’avantage sur le jeu. L’avantage n’est pas franc cependant et les Coccyx sortent bien leur épingle du jeu. Les leads sont tour à tour narbonnais puis perpignanais et les jams assez courts ne permettent pas de scorer énormément. La mi temps est sifflée sur un score palindromiquement (je rêvais d’écrire un jour ce mot, c’est chose faite !!!) parfait de 96 à 69. En deuxième période, l’avantage est cette fois-ci clairement aux Chasseuses de Tête qui parviennent plus facilement à marquer des points et qui l’emportent finalement 266 à 141.

 Le dernier match de ce premier plateau de championnat de la zone Sud verra s’affronter les Avignonaises des Rabbit Skulls aux Nîmoises des Bones Breakers. C’est un match un peu particulier, les head coach des deux équipes jouent dans la même équipe masculine, deux joueuses des Bones ont évolué les saisons passées chez les Rabbits … autant dire que les deux équipes se connaissent assez bien. Le jeu démarre fort, les jammeuses sont puissantes des deux côtés et certains impacts pénètrent la défense efficacement. Il faudra aux deux équipes quelques jams pour s’apprivoiser, comprendre le jeu adverse et réagir en conséquence. Les premiers jams sont à la faveur des Avignonaises mais les Nîmoises réagissent rapidement et reprennent l’avantage. Si la défense des Rabbits est solide, elle ne parvient pas toujours à contenir les assault des attaquantes de Nîmes et les Bones commencent à creuser l’écart. La mi temps est sifflée sur un score de 175 à 51. En deuxième période, c’est l’endurance et la résistance à la fatigue qui feront la différence. Les Bones Breakers l’emportent 410 à 81.

 Ce premier tableau verra les Nîmoises des Bones Breakers en prendre la tête. Avec deux victoires larges ce week-end, elles ont fait un grand pas dans cette compétition et ont montré leur volonté de se qualifier à nouveau cette année pour les Playoffs. En seconde position avec deux belles victoires également, les Head Hunters de Narbonne ont montré elles aussi un jeu féroce et efficace. Gageons que la partie sera serrée entre nos deux équipes de tête de classement. En troisième, les Rabbit Skulls n’ont rien lâché tout le week end, elles sont suivies par les Baywitch et les Amazones qui ont perdu leur seul match du week end. En bas de classement, les Coccyx Lexis ne déméritent pas, elles font malgré leurs défaites un beau retour au sein de cette compétition.

Les équipes, on le sait, repartent toutes plus motivées que jamais à l’entrainement. Cette compétition n’est pas terminée jusqu’au coup de sifflet final du dernier match du dernier plateau. Encore de nombreux mois à travailler, plusieurs matchs à jouer, deux étapes pour faire ses preuves et atteindre ses objectifs dans cette compétition. C’est à Nice tout début janvier que nous retrouverons nos 6 équipes de la zone sud pour de nouveaux matchs au sommet. Je ne sais pas vous mais nous on a déjà hâte !

 

 

★★★★★★ LES RESULTATS DU WEEK-END ★★★★★★

 

 

samedi 27 octobre 2018 11H00
Bédarrides
Amazones
RD Aix En Provence
13 LES AMAZONES
Amazones
RD Aix En Provence
VS
30 BONES BREAKERS
Bones Breakers
Nîmes Kroko Sports
57 - 425
samedi 27 octobre 2018 13H15
Bédarrides
Rabbit Skulls
Roller Derby Avignon
84 RABBIT SKULLS
Rabbit Skulls
Roller Derby Avignon
VS
LOGO COCCYX LEXIS PERPIGNAN
Coccyx Lexis
Perpignan
300-81
samedi 27 octobre 2018 16H30
Bédarrides
Baywitch project
Nice Roller Derby
06 BAYWITCH PROJECT
Baywitch project
Nice Roller Derby
VS
HEAD HUNTERS NARBONNE
Head Hunters
Narbonne Roller Sports
157-224
dimanche 28 octobre 2018 10H00
Bédarrides
Head Hunters
Narbonne Roller Sports
HEAD HUNTERS NARBONNE
Head Hunters
Narbonne Roller Sports
VS
LOGO COCCYX LEXIS PERPIGNAN
Coccyx Lexis
Perpignan
266 - 141
dimanche 28 octobre 2018 12H15
Bédarrides
Rabbit Skulls
Roller Derby Avignon
84 RABBIT SKULLS
Rabbit Skulls
Roller Derby Avignon
VS
30 BONES BREAKERS
Bones Breakers
Nîmes Kroko Sports
81 - 410

Vos commentaires

Retour