Actualité

myrollerderby.com

RESUME PLATEAU 2 de l'ELITE

11 avr. 2019
par Mycrose
La saison de l'Elite s'est achevée sur un nouveau sacre de la Nothing Toulouse à la fin d'un match fantastique contre les PRG!

Ce week-end du 6 et 7 avril 2019 à Toulouse se déroulait la deuxième et dernière étape du Championnat de France de Roller Derby élite. Les 8 meilleures équipes se sont donc regroupées pour se disputer le classement final.

 

PREMIERE JOURNEE

Samedi à la première heure (enfin presque), ce sont les duchesses de Nantes qui ont rencontré les Leopards Avengers de Caen. En jeu pour la victoire : le match de dimanche qui permettrait de se battre pour la 5ème place. Ce sont ultra motivées que les joueuses de ces deux équipes ont joué. Nantes, a dès le début imposé son jeu en prenant une avance rapide. Le collectif de Caen a quant à lui mis plus de temps à se mettre en place mais a réussi à rattraper son retard. Malgré cela, les Nantaises ont gardé une avance confortable et se sont imposées avec un matelas de 50 points d’avance. Résultat final : 109 pour Caen, 160 pour Nantes.

 

Pour ce second match, ce sont les All Blocks de Mérignac qui affrontaient les Panthers Graou de St Gratien. L’enjeu était le même que le match précédent, et l’équipe gagnante affrontera donc les Duchesses. Le match a commencé fort avec des défenses à 3 solides pour les deux équipes. En revanche, les jammeuses de Mérignac ont fait preuve d’une efficacité particulière, mettant à mal la défense des panthers qui n’avaient pas assez de temps pour faire des attaques et ainsi permettre à leurs jammeuses de compléter leurs initials. C’est ainsi que les All Blocks ont pris rapidement une large avance. Une pluie de fautes et un TTO plus tard, les panthers ont repris du poil de la bête, Gastafiore gardant méticuleusement les inters, et les points ont augmenté. Du côté des All Blocks, les jammeuses se sont frottées en 1 contre 1 à Beetlejules, impressionnante par sa technique et ténacité.
Mi-temps : 90 à 27 en faveur des All Blocks.
Le début de seconde mi-temps a été fatal pour les panthers. Avec deux power jams en faveur des All Blocks et une défense très allégée en raison des fautes, l’avance prise par Mérignac en première mi-temps a très vite augmenté. Score final : 242 à 65.

 

Le troisième match opposait les PRG All Star de Paris et les Bad Bunnies de Lomme. Un enjeu de taille à la clef : une place en finale pour l’équipe victorieuse. Au risque de spoiler : c’était un match de bloqueuse. De véritables leçons de blocage avec des défenses à toute épreuve et des jammeuses très souvent sans solutions devant des murs ultra solides. Et quand bien même les défenses à trois déroulaient des ponts, les défenses en un contre un des deux équipes arrachaient des hurlements au public. Coco des LRG s’est notamment retrouvée bloquée par Bonnie Tagueule des PRG pendant de longues secondes. Les jammeuses de Paris ont bien souvent pris les leads, ce qui a permis à l’équipe de garder l’avantage stratégique de la gestion du temps des jams même si les points n’étaient pas faciles à chercher. Paris a pris une légère avance en début de match, Lille parvenant à rattraper un peu son retard grâce à un power Jam. Mais l’avance parisienne est rapidement reprise, notamment via Jamrog.
Mi-temps : 62 – 28 (quand je vous disais que ce match ne scorait pas beaucoup) !

L’intensité de la seconde mi-temps ne s’est pas essoufflée et les reformations des défenses ont été toujours plus efficaces ravalant sans cesse les jammeuses.
C’est Paris qui remporte ce duel en gardant l’avantage acquis en première période et qui disputera donc la finale en gagnant 119 à 71.

 

Le quatrième et dernier match de la journée opposait la Boucherie de Paris à la Nothing de Toulouse qui jouait à domicile. Les parisiennes, en effectif limité, affrontaient donc les tenantes du titre. Bien que les jammeuses (Jaunie et Queen of Spades) n’ont rien lâché, elles se sont bien souvent heurtées à des murs ultra solides et très souvent formés à trois. Elles ont donc eu beaucoup de mal à scorer. Les toulousaines se sont vite envolées et n’ont pas vraiment fait de cadeaux aux jammeuses ni aux bloqueuses en première comme en seconde mi-temps.

Résultat final : 380 à 14. C’est donc Toulouse qui disputera la finale face aux PRG.

 

 

DEUXIÈME JOURNÉE

C’est à l’aube (enfin presque) que le premier coup de sifflet a retenti à Toulouse. Sur la piste les Leopards avengers de Caen et les panthers Graou de St Gratien. C’est un combat féroce qui les a opposées. Le début du match a été relativement serré entre ces deux équipes. Caen qui a pris le dessus grâce à sa défense efficace et ses individualités maitrisant le 1 VS 1 à merveille. Score final : 219 à 76 en faveur de Caen.
Ce sont donc les Panthers Graou qui occupent 8ème place du niveau élite tandis que Caen occupe la 7ème place. Les deux équipes devront jouer les Barrages N1/Elite.

 

Le 6ème match du week-end opposait les Duchesses de Nantes aux All Blocks de Mérignac, deux équipes victorieuses de la 1ère journée. Les All Blocks ont dès le début muscler leur jeu et pris l’avantage en raflant les leads grâce aux passages agiles des jammeuses (on notera Snoop Bobby Dog et ses coussins d’air à la place des stoppers). C’était sans compter sur les rattrapages de Mad Gyver, les sorties de Cass’burn et le duo Lizzie Rider feat Dead qui ont donné du fil à retordre aux jammeuses. Avant la fin de la première mi-temps, les duchesses réalisent un très gros jam et remontent au score : 56 à 29.
La mi-temps a permis aux All Blocks de se reprendre en main et elles n’ont plus laissé passer grand-chose par la suite. Leur stratégie de blocage à deux leur a permis de dégager des attaques et de se conforter dans leur avance.
Score final : 159 à 103 en faveur des All Blocks qui se maintiennent pour la première fois deux années consécutives en élite !

 

Le 7ème match du week-end : Petite finale et premier match de podium ! Ce sont les Bad Bunnies de Lomme qui ont affronté la Boucherie de Paris. Le roster de Paris étant une nouvelle fois allégé (une joueuse en moins pas rapport à samedi), elles se sont données à fond pour cette troisième place. Face à elles, les Bad Bunnies ont présenté une défense en triangle impénétrable et des jammeuses aussi puissantes qu’agiles. Elles ont donc pris l’ascendant rapidement sur les parisiennes qui ont su rester concentrées et efficaces sur leur reformation à l’impact et face aux attaques. Deux mi-temps intenses pour chaque équipe durant lesquelles les parisiennes n’ont rien lâché.
Score final : 256 à 26 en faveur de Lomme. Les Bad Bunnies sont troisièmes de l’élite !

 

Le 8ème match et dernier match de la journée : La finale qui opposait les PRG All Stars aux Nothing Toulouse. Ce match plein d’enjeu a été particulièrement sous tension tant pour le public que pour les joueuses.
Les défenses des deux équipes étaient particulièrement solides, libérant chacune des attaques afin de faire passer les jammeuses plus facilement. En début de première mi-temps, les toulousaines font beaucoup de fautes, bloqueuses comme jammeuses, ce qui laisse l’opportunité aux parisiennes de marquer beaucoup de points et de prendre un très large avantage. Elles mènent rapidement 35 à 2 à la fin du Jam 4 qui opposait la jammeuse toulousaine Missy Hammer (en prison au début du jam) à la Parisienne Jamrog qui a fini par un 28-0 pour cette dernière.
Les Toulousaines, après avoir pris un TTO nécessaire, ont opté pour des défenses à 4 tentant ainsi d’empêcher les jammeuses des PRG de prendre les leads. C’est une stratégie payante puisque l’écart de point se réduit alors petit à petit.
Les parisiennes réagissent et privilégient les passages d’étoile aux pivots en cas de non lead. Et les pivots parisiennes sont tout aussi efficaces pour passer rapidement. Les Toulousaines continuent à faire beaucoup de fautes et la défense des PRG laisse peu de chance aux jammeuses de Toulouse en déroulant des ponts millimétrés et forçant les jammeuses à faire des fautes. Paris garde l’avantage durant toute la première mi-temps.

Score à la mi-temps : 98 à 86 pour les PRG!

Les parisiennes restent constantes et excellentes dans leurs défenses, leurs attaques et leurs 1 VS 1. Les Toulousaines arrivent tout de même à talonner les parisiennes durant toute la partie. Les infériorités numériques sont nombreuses. Les Apex aussi. A 10 minutes de la fin, les équipes sont à égalité, 149 partout. Le jam suivant, Feedback donne l’avantage à Toulouse, en portant le score à 156 contre 149, la jammeuse parisienne Star Fuckeuse, puis sa Pivot Bonnie Tagueule (rattrapée in extremis par Jenna Cros suite au star pass) restant engluées dans les bloqueuses toulousaines pendant plus d’une minute. Les Parisiennes reprennent ensuite de l’avance notamment grâce à un énorme jam de Ta Mère (20-0) et des nombreuses prisons toulousaines.  Les PRG sont en tête, bien décidées à ne pas laisser un troisième titre d’affilée à la Nothing. Les jams suivant sont tous plus tendus les uns que les autres. Il reste 3minutes et 45 secondes, 171 à 168 pour Paris. Et c’est Mac Rockett qui s’élance face à Ta mère et prend le lead très rapidement, bien aidée par les deux prisons parisiennes. La jammeuse toulousaine déroule et fait parler son agilité et appelle la fin du jam sur un 12 à 0 (180 à 171). Les Toulousaines ont repris l’avantage qu’elles réussiront à garder jusqu’à la fin de la rencontre : Feedback et encore Mac Rockett prendront les deux derniers leads du match, leur permettant de contrôler le score, dans la tension et la sueur.


Score final : 188 à 175 en faveur de Toulouse qui garde la coupe à la maison pour la troisième année consécutive, après un match de folie contre des parisiennes qui prennent la deuxième place. Le podium est complété par les Bad Bunnies du Lomme Roller Girls.

Le trio de tête est donc similaire à celui de la saison précédente, mais la finale 2019 aura tenu toutes ses promesses et aura été beaucoup plus serrée et tendue qu’en 2018.

 

MYCROSE, Nothing Toulouse

 

 

RETROUVEZ TOUS LES SCORES ET LE CLASSEMENT FINAL DE L'ELITE: PAGE ELITE

REVOIR LES MATCHS: PAGE LIVE

 

★★★★★★ LES MATCH DU PLATEAU 2 ★★★★★★

 

samedi 6 avril 2019 10H30
Toulouse
Leopard avengers
Roller Derby Caen
14 ROLLERDERBY CAEN
Leopard avengers
Roller Derby Caen
VS
44 LES DUCHESSES
Duchesses
NANTES DERBY GIRLS
109 - 160
samedi 6 avril 2019 13H00
Toulouse
Panthers Graou
AS SAINT GRATIEN
Logo Panthers
Panthers Graou
AS SAINT GRATIEN
VS
33 all_blocks_roller_derby_merignac
All Blocks
SAM Roller Sports
65 - 242
samedi 6 avril 2019 15H30
Toulouse
PRG All Stars
PARIS ROLLER GIRLS
75 PRG ALL STARS
PRG All Stars
PARIS ROLLER GIRLS
VS
LOMME ROLLER GIRLS
Bad Bunnies
LOMME ROLLER GIRLS
119 - 71
samedi 6 avril 2019 18H00
Toulouse
Nothing Toulouse
Roller Derby Toulouse
31 toulouse
Nothing Toulouse
Roller Derby Toulouse
VS
75 LA BOUCHERIE DE PARIS
Boucherie de Paris
LES QUADS DE PARIS
380 - 14
dimanche 7 avril 2019 9H30
Toulouse
Leopard avengers
Roller Derby Caen
14 ROLLERDERBY CAEN
Leopard avengers
Roller Derby Caen
VS
Logo Panthers
Panthers Graou
AS SAINT GRATIEN
219 - 76
dimanche 7 avril 2019 12H00
Toulouse
Duchesses
NANTES DERBY GIRLS
44 LES DUCHESSES
Duchesses
NANTES DERBY GIRLS
VS
33 all_blocks_roller_derby_merignac
All Blocks
SAM Roller Sports
103 - 159
dimanche 7 avril 2019 14H30
Toulouse
Boucherie de Paris
LES QUADS DE PARIS
75 LA BOUCHERIE DE PARIS
Boucherie de Paris
LES QUADS DE PARIS
VS
LOMME ROLLER GIRLS
Bad Bunnies
LOMME ROLLER GIRLS
26 - 256
dimanche 7 avril 2019 17H00
Toulouse
Nothing Toulouse
Roller Derby Toulouse
31 toulouse
Nothing Toulouse
Roller Derby Toulouse
VS
75 PRG ALL STARS
PRG All Stars
PARIS ROLLER GIRLS
188 - 175

Vos commentaires

Pour afficher ce contenu, vous devez activer les cookies Facebook
Activer facebook
Retour