Actualité

myrollerderby.com

★ TOUR D'HORIZON DES TOES STOP ★

21 nov. 2019
par My Roller Derby
BIONIC BIG FOOT
BIONIC SUPER STOPPER
BONT TOE GO
CHAYA CHERRY BOMB
GUMBALL ORIGINAL
GUMBALL SUPERBALL
MOTA MONSTER
POWERDYNE RIEDELL R3
ROLL LINE AMBRA
SURE GRIP SHOCK STOP
1. REVUE DES STOPPERS

C’est un élément au combien indispensable et caractéristique du roller quad, très précieux quand il s’agit de freiner, accélérer, changer de trajectoire, pousser des murs, se faufiler, et autres acrobaties et sans lequel il serait périlleux de s’aventurer sur le track, que vous soyez bloqueuse ou jammeuse.
Vous l’aurez peut-être compris nous parlons ici des stoppers , appelés aussi toe stop, tampons ou encore butée.

Il en existe des longs, des courts, des plats, des ronds, des fins, des larges, des rouges, des blancs, des noirs... Une multitude de possibilités, qui rendent souvent le choix difficile, quand l'heure a sonné d'en changer.

Les toe stop sont constitués d'une tige filetée qui se visse dans la platine et d'un tampon en gomme fixé à l'extrémité de celle-ci. Mais bien au-delà ces deux éléments communs, ces petits bijoux d’inventivité se distinguent des uns et des autres par plusieurs caractéristiques que nous proposons, dans cet article, de passer en revue.

Alors quels sont les différents stoppers proposés sur le marché ? Et en quoi se différencient-ils ? Quel est l'impact sur le patinage ? Quel stopper pour quelle platine? Comment régler et ajuster ses stoppers ? Si vous vous posez des questions, bondissez sur cet article.

 

Le filetage 

Vous venez de commander un super jeu de stoppers et le colis arrive enfin chez vous. Vous déchirez l’emballage d’impatience afin d’installer au plus vite vos nouveaux bijoux sur votre paire de patins, et vous vous empressez de jeter à la poubelle vos vieux freins élimés jusqu’à la vis à force de glissade, dérapage et saut de biche sur le bitume couvert d’aspérités du parking extérieur où vous vous entraînez.
Et là, c’est la catastrophe ! Votre enthousiasme retombe comme un soufflet quand vous vous rendez compte qu’il vous est impossible de visser votre stopper dans le pas de vis de votre platine. Votre journée est fichue. En plus, il pleut.

Ce jour-là, vous apprenez à vos dépens qu’il existe deux types de filetage stoppers :
Le filetage US/impérial et le filetage EU/métrique qui correspondent aux pas de vis de votre platine. C’est la première grosse différence à faire entre les freins/stoppers disponibles sur le marché.

Attention donc à ne pas faire l’erreur. La majorité des marques de roller quad et platine (Riedell, Sure-Grip, Mota…) étant américaine, il vous faudra choisir des stopper de filetage Impérial (qui représentent donc la grande majorité des stoppers dédiés au roller derby). Même la marque Chaya, d'origine européenne, propose des platines et freins avec filetage US/impérial. Toutefois, soyez vigilants avec la célèbre marque européenne Roll line, dont les platines ont un filetage européen/métrique et qui propose à la fois des stopper avec vis EU, mais aussi USA. Vérifiez donc bien les caractéristiques du produit que vous commandez (elles seront indiquées dans la fiche descriptive).

 

La taille

Les petits stoppers

La plupart des patins d’entrée de gamme, déjà intégralement montés et dédiés aux joueurs et aux joueuses débutants tels que les R3 de Riedell, sont fournis avec des stoppers très basiques, petits et souvent étroit, parfois trop.

Ils permettent de se familiariser avec les premières sensations de rebond, freinage et glissade sans aucun problème, mais leur durée de vie est courte et la plupart des joueurs et joueuses décident d'en changer assez rapidement et ont tout à y gagner. Cependant, ne jetez pas vos freins d'origine, car vous pourrez les utiliser en randonnées en extérieur et éviter ainsi d’abîmer trop rapidement ceux dédiés au derby.

Les stoppers médium

Quand on passe à un frein de gamme supérieure, la principale différence réside dans la taille du tampon. Celle-ci est augmentée. La surface d’appui au sol est donc plus grande, ce qui permet une meilleure stabilité, tout en restant de dimension raisonnable afin de ne rien sacrifier au rebond, à la propulsion rapide et la course sur pointe que permettront moins facilement des stopper s’ils sont trop gros.

Autre différence, la vitesse d’usure qui diminue et notamment grâce à l’épaisseur supplémentaire. Ce sont également les matériaux utilisés qui vont permettent des sensations différentes : plus de rebond, moins de douleurs aux orteils, moins de répercussions et vibrations dans les chevilles.
Dernière différence et pas des moindres, pour ceux qui aiment personnaliser leurs patins, le choix des couleurs est souvent bien plus large. La marque Chaya pour ne citer qu’elle, avec ses Toe stop cherry bomb n’a pas lésiné sur les couleurs : rouge, vert, rose, orange… De quoi feinter et laisser ses adversaires sur place dans un nuage de fumée multicolore !

Dans cette catégorie, nous trouvons aussi en tête d’affiche le Bionic de chez Atom ou encore le Gum ball de chez Antik, qui sont de taille similaire. 

Les gros stoppers 

Et pour continuer notre tour d’horizon, apparus plus récemment, il existe maintenant de très gros stoppers, venus jouer les gros bras dans la cour de récré de leurs petits frères. Leur taille est imposante et ils ont, de fait, bien souvent une forme particulière, des découpes qui sont utiles pour éviter que le stopper ne touche les roues. Mota monster, Bont toe go, ou encore le Shock stop sont autant de ces colosses. Leur dureté est très tendre et idéale pour des sols intérieurs lisses (parquet, béton ciré…). 

Les giant 

De taille impressionnante, le superball d'Antik ainsi que la version large du roll line hockey sont uniques en leur genre. En gomme molle sur les extérieurs, pour faciliter le rebond, le superball est également composé de "fossettes" dures en son centre qui vont permettre des freinages précis et rapides tout en renforçant encore sa solidité et donc sa durée de vie. Ce sont des stoppers pour ceux qui voient la vie en grand et n'ont pas froid aux yeux !

 

Alors doit-on choisir un stopper large ou plutôt étroit ? On ne peut pas nier que la tendance globale ces dernières années dans le derby est à l'élargissement des tampons, mais cela reste un choix personnel qui dépend de votre style de patinage. Un conseil, profitez qu’il s’agisse d’un des éléments les moins onéreux du matériel de derby pour en essayer plusieurs jeux afin d’affiner votre choix.

 

Les profils 

Les toes stop n'ont pas tous le même profil. Certains sont plats et sont plus largement répandus sur le marché, parfois aussi légèrement biseauté afin de permettre une position de départ stopper optimale (c’est le cas des Super Bionic). D'autres sont ronds et bombés, traditionnellement utilisés en patinage artistique et conçus pour faciliter certains mouvements d'agilités tels que les « spins » . Ils se vantent aussi d'offrir un meilleur rebond.

Cepandant ne vous attardez pas trop sur cette caracteristique car les stoppers ronds finissent tôt ou tard par s’aplatir à l'usure, et bien souvent c'est une fois "fait", c'est à dire légerement élimé, qu'ils sont le plus confortables (un peu, comme on fait des chaussures) et le rebond et l'agilité ne sont pas pour autant entravés.

 

L'ajustement des stoppers

 

Tout les stoppers dédiés au roller derby sont ajustables, grâce à leur vis réglable. On peut enfoncer celle-ci plus ou moins profondément dans la platine afin de raccourcir ou allonger l’écart entre le stopper et le bout du chausson. Ce réglage permet d’être plus en avant ou plus en arrière sur ses stoppers.

Mais alors, que choisir ?

Pour les plus expérimentés, c’est une question de confort et de style qui se développent à force de pratique. Pour les débutants qui n'ont encore pas la moindre idée de leur préférence, il existe une règle simple et infaillible dites « la règle des trois doigts ». Plantez votre stopper au sol et mesurer la distance entre vos roues arrières (qui sont en l'air donc) et le sol, vous devriez pouvoir y glisser trois doigts à l'horizontale. Si tel n’est pas le cas, ajustez !
Sachez que la majorité des stoppers sont de taille standard dit « longs », c’est-à-dire de 30 mm préférables pour la pratique du roller derby, mais vous pouvez trouver des stoppers de taille plus courte qui mesurent 20 mm. Ces derniers sont dédiés à ceux qui aiment être vraiment très près du sol. Ils sont très prisés des danseurs en quad, car ils permettent de s’incliner vers le sol un maximum, mais beaucoup moins répandus dans la pratique du roller derby.

 

Technique et outillage

En fonction du type de platine à laquelle ils sont fixés, il existe deux types de serrage de vos stoppers. Le serrage à écrou, utilisé sur les premiers modèles de patins dédiés au roller derby, et qui nécessite une clé pour écrou de type la clé Powerdyne ou encore la clé 4 en un de Rookieskate.
Petite limite à ce système, l’écrou peut se desserrer à force de jouer. Pensez à bien vérifier et le resserrer de temps en temps pour éviter le scénario catastrophe du stopper qui a décidé se se "faire la malle" au beau milieu d'un match, alors que, jammeuse, vous vous aprêtiez à sortir de prison, bien décidée à marquer les 4 points qui vous séparent de la victoire, à quelques secondes de la fin du dernier jam...

Et si votre stopper persiste à se devisser, pas de panique, il existe quelques petites astuces avant de se voir finir le mois aux pâtes à la sauce tomate matin midi et soir afin de pouvoir s’acheter une nouvelle platine : remplacer l’écrou par un écrou plus large ou encore ajouter une rondelle dite éventail pour renforcer le serrage ou encore, utilisez du frein filet, qui s’achète dans n’importe quel magasin de bricolage et qui va permettre de solidariser votre filetage, ou encore la technique de grand-mère, enroulez une ficelle très fine, type fil de pêche ou fil dentaire autour de la tige de votre frein pour le caler dans le pas de vis (attention, il risque de tenir un peu trop en place et être difficile à dévisser après cette opération). 

Et sinon il y a le système sur les platines plus récentes, la vis de verrouillage que l’on vient serrer à l’aide d’une clé Allen, très solide et qui se maintient très bien dans le temps. Mais attention à ne pas trop la serrer pour ne pas endommager la platine (garder cette force herculéenne pour le pot de cornichon à la maison).
Pour finir, le petit conseil de la maison, garder toujours vos jeux de stopper un peu usés, sait-on jamais, la veille du match de votre vie, votre stopper se casse, se détache, roule jusqu’à la bouche d’égout qui l’avale à tout jamais, ou pour secourir une coéquipière, mal réveillée qui a oublié de changer ses stopper complètement morts. Bref, vous aurez ainsi une solution de secours ! Même s’il y a autant de questions que de stopper, nous espérons avoir pu éclairer un peu vos lanternes.


C'est maintenant à vous de jouer, glisser, sauter, courir, feinter !

 

 MARQUE  TAILLE (largeur cm x hauteur cm)  PROFIL  FILETAGE  COULEUR
HOCKET STOP LARGE ROLL LINE GIANT  (6,2  x 2,9) plat, 3/4 rond EU neutre foncé
SUPERBALL ANTIK GIANT (6,2 x 2,8)  plat à "fossettes"  USA/IMPERIAL neutre clair
TOE GO BONT LARGE (5,8 x 3,1) plat à découpes/angles  USA/IMPERIAL gris
MONSTER MOTA LARGE (5,8 x 3) plat biseauté à découpes/angles  USA/IMPERIAL noir
BIG FOOT BIONIC LARGE (5,8 x 2,8) plat à découpes/angles USA/IMPERIAL blanc

HOCKEY STOP ROLL LINE

VERSION US

VERSION EU

LARGE (5,5 x 2,8) plat 3/4 rond EU
USA/IMPERIAL
neutre foncé 
SHOCK STOP SURE GRIP LARGE (5,3 x 2,6) plat, rond à trous USA/IMPERIAL gris

AMBRA ARTISTIC ROLL LINE

VERSION US

VERSION EU

 

MEDIUM (5 x 3,3) 

rond, bombé à trous EU
USA/IMPERIAL
neutre foncé
SUPER BIONIC MEDIUM (4,8 x 3) plat, rond et biseauté  USA/IMPERIAL gris
GUMBALL ANTIK MEDIUM (4,6 x 2,8) plat, rond USA/IMPERIAL neutre clair
CHERRY BOMB CHAYA MEDIUM (4,5 x 2,7) plat, rond USA/IMPERIAL rouge, vert, orange, rose, jaune, neutre
Derby Stopper R3 Riedell PETIT (4,2 x 2,2) rond, bombé  USA/IMPERIAL noir
Infintiy Stopper Bont PETIT  plat, oval  USA/IMPERIAL noir

 

Vos commentaires

Pour afficher ce contenu, vous devez activer les cookies Facebook
Activer facebook
Retour